Quelles levures pour la bière ?

levure

Au cours du processus de fermentation de la bière, les fabricants utilisent plusieurs ingrédients, dont la levure. Il y en existe plusieurs sortes, avec leurs propres caractéristiques, leurs avantages ainsi que leurs inconvénients. Quels sont donc les types de levures adaptées pour la production de bière ? Découvrez-les ici.

Les levures à Ale

Les levures à Ale servent à faire fermenter la bière à une température bien précise. Elle doit en effet être comprise entre 15 et 20 °C. C’est un facteur très important qui détermine le goût final qu’aura la boisson à l’issue du processus de fermentation.

A lire en complément : Quel type d’orge pour la bière ?

En effet, ce type de levures apporte une saveur fruitée à la bière. La fermentation lui octroie un parfum qui se fait ressentir dans la bière aussi bien que le nouveau goût très doux obtenu. Il faut également préciser que lorsque vous utilisez ces levures, la surface du moût en est recouverte après la fermentation.

Leur utilisation permet d’obtenir une fermentation haute en raison de la température nécessaire pour la préparation. Celle-ci est en effet plus élevée que pour les autres types. Ceci est en réalité dû aux conditions de conservation de ces levures et au goût qu’elles doivent conférer à la bière.

A voir aussi : Quelle levure de bière pour les cheveux ?

Les levures à Lager

Ces levures sont utilisées pour une fermentation à basse température. Cette dernière est généralement comprise entre 9 et 11 °C. L’objectif est d’obtenir une bière plus concentrée et plus amère. Le résultat est donc très différent du goût fruité obtenu avec la levure à Ale. Si vous préférez une bière moins sucrée par exemple, c’est donc la levure à utiliser pour l’obtenir.

Il se trouve qu’elle a un goût de base assez neutre. Elle n’apporte pas alors de grands changements à la saveur de la bière. Au contraire, elle laisse place à celle obtenue grâce au mélange du houblon et des molécules de malt. De cette manière, la bière est plus fraîche et très efficace pour se désaltérer. Il faut préciser que la levure reste au fond du fermenteur à la fin du processus.

Les levures sauvages

Les levures sauvages sont utilisées pour réaliser une fermentation spontanée. Elles peuvent être obtenues à partir du moût qui aurait été au préalable laissé à l’air libre par exemple. Elles sont également présentes sur la peau des fruits et des légumes utilisés au quotidien. Certaines brasseries très populaires n’hésitent pas à utiliser ces levures en raison de la saveur qu’elles peuvent apporter.

En effet, le caractère sauvage de ce type de levures permet d’obtenir un goût acidulé. C’est l’idéal pour ceux qui préfèrent leur bière légèrement acide plutôt que fruitée, ou encore amère par exemple. De plus, ces levures sont disponibles partout et donc faciles à trouver. Il n’est donc pas nécessaire d’acheter celles modifiées souvent vendues en sachet.

En somme, retenez que le type de levures à utiliser pour la bière dépend en réalité du goût que vous recherchez. En optant pour l’un deux en particulier, vous devez respecter les conditions pour la fermentation telle que la température. Ceci contribuera à la réussite du processus.