Quel est le pourcentage d’eau dans la bière ?

eau dans la bière

La bière est une boisson alcoolisée très appréciée dans le monde entier. Elle est préparée suivant un processus bien défini. Pour la sortir d’usine, les brasseries utilisent un autre liquide. Il s’agit de l’eau. Elles en mettent à une certaine proportion et de différentes qualités pour obtenir la plus agréable des boissons. Découvrez ici, la quantité d’eau utilisée pour produire la bière.

La proportion de  l’eau dans la bière

L’eau est un élément indispensable pour tout le processus de fabrication de la bière. Les brasseries en utilisent abondamment pour faire tourner leurs usines. Sans eau, on ne pourrait produire cette boisson tant admirée.  En effet, la bière est constituée à 90% d’eau. Celle-ci peut être douce, dure, minéralisée et a un impact sur la saveur finale obtenue.

A voir aussi : Quelle bière pour régime ?

Les 10% restant représentent l’alcool et les sucres résiduels. . Ainsi, on estime que pour obtenir un litre de bière, il faut environs 25 litres d’eau. On comprend aisément que pour produire une quantité importante de bière, il faudra utiliser beaucoup d’eau. Comme on pourrait bien le dire, la bière c’est de l’eau.

Quelle est la composition de l’eau ?

L’eau est constituée de six principaux sels minéraux : le bicarbonate, le chlorure, le calcium, le sodium, le magnésium et le sulfate. Les proportions dans lesquelles ils seront présents, va déterminer la douceur ou encore la dureté de la bière. Le bicarbonate détermine l’alcalinité de l’eau. Il  joue sur la stabilisation du ph et agit sur la dureté de l‘eau. Le chlorure et le sodium permettent d’obtenir la rondeur en bouche.

A découvrir également : La bière industrielle en déclin, vrai ou faux?

Il faut tout de même faire attention ! Un excès en chlorure de l’eau pourrait gâcher le goût de la bière. Pour ce qui est du calcium, il est important pour son apport en nutriments pour les levures. Il agit aussi sur la dureté de l’eau et la rend beaucoup plus stable. Enfin, le sulfate renforce ce goût  amer du houblon. Ainsi, l’amertume de la bière sera déterminée à travers ce taux. La teneur de l’eau est donc mesurée suivant le type de bière que l’on désire produire.

Quel est l’impact de l’eau sur la bière ?

L’eau utilisée pour le brassage impacte considérablement la boisson. Sa nature peut faire la différence entre plusieurs breuvages. Ainsi, elle affecte le Ph. Grâce au rapport sulfate/chlorure, elle fournit différentes saveurs, mais peut aussi donner un goût désagréable de chlore. Il est très important que l’eau de brassage soit bien propre et débarrassée de toute odeur désagréable.

Pour aller plus loin, on associe la couleur de la bière à l’eau utilisée. Pour faire une bière blonde par exemple, on utilise une eau peu minéralisée. Pour la bière ambrée, il faut une eau riche avec une forte proportion de sulfate de calcium. Celle-ci donne cet aspect transparent et relève l’arôme du houblon. La bière brune quant à elle, utilise de l’eau carbonatée pour donner au précieux liquide cette texture si particulière.

En définitive, il convient de retenir que le pourcentage de l’eau présente dans la bière est de de 90 %. De plus, elle est composée d’un certain nombre de sels minéraux qui ne sont pas sans effet sur la saveur du breuvage.