Quel type d’orge pour la bière ?

Pour rendre votre bière nutritive et alcoolisée, vous devez utiliser quelques ingrédients indispensables, dont l’orge. Cette céréale fournit assez d’énergie et constitue le corps même de votre bière. Alors quel type d’orge utilisé donc pour votre bière ? Cet article vous renseigne sur le type d’orge à utiliser pour brasser votre bière.

Pourquoi brasser avec de l’orge ?

Les caractéristiques présentes dans l’orge sont la source de son importance dans le brassage des bières. D’une culture moins exigeante, cette plante rustique poussant sous des latitudes variées est protégée par des enveloppes solides résistantes aux moisissures. Elle permet de conserver efficacement le grain et favorise le filtrage lors du brassage. Lors du maltage, elle donne une coloration plus intense. En plus de favoriser une germination facile, elle donne un bon rendement. Cette céréale aux multiples vertus sait préserver ses propriétés au cours du stockage.

A lire également : Les différentes bières Corse

Variété d’orges

L’orge commune ou Hordeum vulgare est une céréale à paille qui se différencie du blé, par ses longues barbes. Elle fait partie des plus anciennes céréales cultivées. Il existe deux sortes d’orge en fonction des dates de leur semis : 

  • L’orge d’hiver 
  • L’orge de printemps. 

Pour brasser la bière, l’orge de printemps est bien meilleure que celle d’hiver.

A voir aussi : Quelle levure de bière pour les cheveux ?

Une catégorisation en fonction du nombre d’épillets et donc de grains sur les épis a été effectuée. On distingue alors :

  • L’orge à deux rangs (2RP) ou paumelle,
  • L’orge à six rangs (6RH) ou escourgeon.

Ces deux types d’orge peuvent être utilisés par les brasseurs pour produire de la bière. En fonction de ce que vous voulez obtenir, vous allez effectuer votre choix. 

Quelle orge pour une bonne bière ?

Les grains d’orge 2RP ont une taille plus importante, car ils ont plus de place sur l’épi. 

Le malt 2RP obtenu a donc une saveur plus douce et maltée, une teneur en amidon plus élevée et une teneur en protéines plus faible. 

 

Par contre, les grains de l’orge 6RH sont plus petits, et donc plus nombreux sur une tête d’orge. Cela favorise par conséquent un pouvoir diastasique plus important que celui du malt 2RP. Aussi, le malt 6RH possède plus d’enveloppes permettant ainsi une meilleure filtration.   Il est à noter que cela implique plus de tanins, de polyphénols et de protéines dans votre bière.

Le malt 2RP est le plus facile à trouver et convient à toutes les recettes. Il est donc utilisé par la plupart des brasseurs. Il est donc contenu dans la majorité des bières.

Néanmoins, vous pouvez choisir d’utiliser le malt 6RH. Lorsque vous brassez avec du seigle, du sorgho ou du blé, il vous faudra un malt avec fort pouvoir diastasique tel que le malt 6RH. Ce pouvoir vous permet de faire des économies, car vous n’aurez plus besoin d’utiliser le riz ou le maïs. Il permet également la capacité du malt à dégrader l’amidon en sucres fermentescibles.

Retenez que l’orge est indispensable dans le brassage d’une bière. En fonction de ce que vous voulez obtenir et des moyens dont vous disposez, faites alors votre choix d’orge.